Syli national: Ibrahima Sory Sankhon un récidiviste avéré, fait encore parler de lui !

Syli national: Ibrahima Sory Sankhon un récidiviste avéré, fait encore parler de lui !

Il revient encore au centre des débats à chaque publication de la liste du Syli national de Guinée en vue d’une rencontre importante. Ce jeudi, 13 mars 2020 au siège de la fédération guinéenne de football, le sélectionneur français de l’équipe nationale guinéenne, Didier Six, a publié la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la double confrontation( Guinée vs Tchad, Tchad vs Guinée) comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2021, à travers une conférence de presse animée pour la circonstance.

Non retenu dans cette liste, le technicien français a justifié ce choix dans un premier temps par une situation qui s’est passé à la veille du match Guinée vs Namibie, en répondant à la question d’un journaliste ” pour Sankhon vous savez ce qui s’est passé puisque vous êtes journaliste” a t’il martelé.
Poursuivant son intervention, Didier Six a laissé entendre que le président Souaré aurait dit d’attendre sur le cas” il y a eu la solution du président, par ce que quand je lui ai remis ma liste Sankhon y figurait. Il a dit Baissama ok, Sankhon on attend” s’est exprimé ainsi devant les médias.

Une sortie qui a attiré l’attention de plusieurs médias. Si certains pensent à une ingérence du président dans le choix de l’entraîneur, d’autres estiment qu’il y a eu une mauvaise communication du français et chacun y va de son commentaire. Pour la petite histoire, Ibrahima Sory Sankhon reste au centre de plusieurs polémiques autour de la sélection nationale, depuis l’ère Paul Put quand le garçon avait refusé la sélection nationale au mois de mars 2019 contre la République Centrafricaine.

Rappeler pour remplacer Amadou Diawara blessé à l’époque, le joueur de Saint Trond en Belgique avait affirmé ne pas être une pièce de rechange à ses proches. Depuis lors, l’ancien joueur du Horoya AC n’a plus figuré sur une liste du Syli national sauf au mois de novembre dernier pour la première et la deuxième journée des éliminatoires respectivement contre le Mali et la Namibie. Le premier match étant sur le banc, le second il a été choisi pour évoluer sur le côté droit de la défense(latéral) comme il le fait actuellement dans son club, malheureusement ce choix de l’entraîneur a été botté en touche par le concerné et a même affirmé de ne plus l’appeler en sélection si c’est pour le faire évoluer sur ce poste.

Énervé par cette décision du joueur, le staff technique a décidé de le sanctionner avec l’accord de l’institution dirigeante du football guinéen, pour manquement grave au code de bonne conduite instauré pour imposer la discipline dans le groupe, puisque l’utilisation d’un joueur dépend de la responsabilité de l’entraîneur. Étant soucieux de la survie de l’équipe nationale, le président de la fédération guinéenne de football Antonio Souaré a pris cette situation à bras le corps et a instruit d’appliquer cette sanction de même que Baissama Sankho qui aussi se trouve dans la même situation.
Pour leur intégration, il a fallu l’implication de ses coéquipiers, notamment Naby Keita qui a plaidé en leur faveur. Et il a été demandé à ces deux joueurs de présenter des excuses publiques afin de réintégrer le groupe, ce qui fût le cas de Baissama Sankho qui a présenté des excuses et lui a son tour ne l’a pas fait, ce qui justifie les propos attribués au président.

Dans ce contexte il est tout de même important de signaler que ce garçon est connu pour ce genre de comportement, c’est un récidiviste avéré, depuis son départ controversé chez les rouge et blanc de Matam, Ibrahima Sory Sankhon est devenu un véritable prototype de mauvaise graine, le symbole d’un exemple à ne pas suivre pour les jeunes générations qui aspirent à avoir un meilleur avenir dans le football. N’est-il pas normal pour un président de prendre des dispositions pour la bonne marche de l’équipe  nationale guinéenne ? Bien sûr que oui, en tout cas, une équipe nationale a besoin de joueurs exemplaires pour son progrès et pour la sérénité au sein de l’effectif, et il est temps d’appliquer.

Lance koivogui 

L'équipe de la rédaction

L'équipe de la rédaction

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Sportsynthese.net. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète du sport de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 623444004.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *