Situation « Gnagna » Barry : Le Horoya se prononce et donne sa version des faits (communiqué)

4835

C’est l’information qui défraie la chronique actuelle dans le football guinéen. L’attaquant international guinéen Yakhouba Gnagna Barry est bloqué par une situation contractuelle. Lié par un prêt chez les champions de Guinée à travers le Santoba. Sur la page officielle, le Santoba FC a annoncé la fin de prêt du deuxième meilleur buteur du championnat (2020-2021), ce qui signifie le retour du jeune dans l’effectif du Santoba, qui a trouvé un accord avec un club de ligue2 Française (Quivelli Rouen). Une annonce qui ne semble pas plaire aux rouge et blanc.

Ce lundi 23 août, le club de Soufiane SOUARE vient d’apporter sa part des choses sur ce dossier, sur son site officiel.

Certaines affirmations inopportunes, de nature à semer la confusion sur les réseaux sociaux et certains sites, circulent sur le cas de Yakhouba BARRY. Le Horoya AC, souhaitant apporter des informations réelles et utiles, a publié un communiqué pour définir sa position des faits.

Voici ce communiqué :

Sur la base d’une convention de prêt tripartite d’une année (2020-2021) entre le Santoba FC, le Horoya AC et le joueur Yakhouba BARRY, convention signée le 18 mai 2020, des obligations concernant chacune des parties ont été définies et acceptées de bonne foi par les intéressés. Dans ce cadre, le Horoya AC a honoré

tous ses engagements à l’égard du joueur, à savoir :
– Etablir un document légal de voyage permettant au joueur d’exercer pleinement sa profession ;
– Lui accorder un salaire décent bonifié par l’octroi d’une prime à la signature ;
– Des avantages en nature ;
– Réaliser une prise en charge médicale ;
– Le placer dans des conditions de valorisation sur le plan sportif.

En outre, il revenait au Santoba FC :
– D’obéir pleinement à la clause préférentielle, laquelle stipule qu’en cas
d’offre ou opportunité de transfert futur de quelque nature que ce
soit, le club doit céder le joueur Yakhouba BARRY en priorité au Horoya AC de
Conakry.

Nous avons été désagréablement surpris de voir sur les réseaux sociaux, des informations inappropriées allant à l’encontre des principes de la dite convention.

D’après nos informations, Yakhouba BARRY n’est plus la propriété de Santoba FC, mais appartient à une autre structure sportive. Dans les jours à venir, cette situation sera amplement clarifiée par l’exhibition de documents légaux prouvant à cet aspect des faits.

Le Horoya AC tient à se montrer respectueux des règlements et principes qui régissent les mouvements de transfert des joueurs